Monsieur âgé face à une infirmière.

Votre état de santé pendant la durée de votre hospitalisation ne vous permettra peut-être pas toujours de faire connaître vous-même votre volonté. La personne de confiance que vous aurez désignée sera sollicitée par le(s) médecin(s) s’occupant de vous pour toute décision vous concernant si vous n’êtes pas en état d’y répondre vous-même. Elle recevra toutes les informations médicales nécessaires vous concernant pour qu’elle puisse rendre compte de vos souhaits et volonté.
Vous êtes cependant libre de décider des informations que vous souhaitez qu’elle connaisse ou non : il vous faut l’indiquer précisément au médecin qui s’occupe de vous. La personne de confiance a donc une certaine responsabilité.

Si vous la désignez, vous devez :
– La prévenir de sa désignation et de son rôle.
– L’informer que son nom et ses coordonnées figureront dans votre dossier médical et administratif, informatisé, pour qu’elle puisse être jointe en cas de besoin.
– Lui indiquer vos souhaits et votre volonté dans certaines circonstances graves qui pourraient survenir.

Vous n’avez pas l’obligation de désigner une personne de confiance mais la question vous sera posée systématiquement à l’entrée avec remise d’un formulaire.

La Haute Autorité de Santé (HAS) a publié un guide « la personne de confiance » accessible sur son site https://www.has-sante.fr.

Télécharger le formulaire

 

DIRECTIVES ANTICIPÉES

Toute personne majeure peut rédiger des directives anticipées pour le cas où elle serait un jour hors d’état d’exprimer sa volonté. Vous pouvez ainsi écrire ce que vous souhaitez ou ne souhaitez pas en termes d’exploration et de traitement dans l’hypothèse et au cas où votre vie serait en danger. Ces directives sont révocables à tout moment et sont valables trois ans.

Si vous avez déjà écrit de telles directives, vous devez impérativement les remettre à un membre de l’équipe médico-soignante. Elles vous seront rendues à votre sortie.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les directives anticipées, une fiche informative est à votre disposition auprès du personnel ou à la direction de la qualité et des relations avec les usagers.

La Haute Autorité de Santé (HAS) a publié un guide « Les directives anticipées concernant les situations de fin de vie » accessible sur son site https:// www.has-sante.fr.

ut porta. mi, facilisis consequat. ipsum consectetur Curabitur