QUE COMPORTE VOTRE FACTURE D’HOSPITALISATION ?

Un infirmière prend la tension d'une patiente.

DES FRAIS D’HOSPITALISATION CALCULÉS SELON LA DURÉE DE VOTRE SÉJOUR

Ils sont calculés sur la base d’un tarif journalier variable selon la discipline médicale ou chirurgicale et les modalités d’hospitalisation. Ce tarif comprend l’ensemble des charges liées à votre hospitalisation : soins médicaux et paramédicaux, médicaments, examens de laboratoire, d’imagerie médicale, d’explorations fonctionnelles, frais d’intervention chirurgicale, à l’exclusion de vos dépenses de téléphone (à régler au moment du départ, au standard). Le prix de la journée du service dans lequel vous êtes admis est affiché dans votre chambre et dans le service.

UN FORFAIT JOURNALIER

Il correspondant à une participation aux frais d’hôtellerie, fixé chaque année par le ministère de la Santé.

UNE PARTICIPATION FORFAITAIRE, SELON LE TARIF EN VIGUEUR

Ceci seulement si les actes médicaux, à l’exception des actes de biologie et de radiologie, atteignent un certain seuil.

QUE PAIEREZ VOUS ?

LA PARTIE DE VOTRE FACTURE NON COUVERTE PAR L’ASSURANCE MALADIE

Elle est appelée ticket modérateur, soit environ 20% des frais d’hospitalisation. Des situations particulières donnent lieu à une exonération du ticket modérateur, comme par exemple : une hospitalisation en lien avec une affection de longue durée ou un accouchement. Le personnel du bureau des entrées pourra vous renseigner.

LE FORFAIT JOURNALIER FIXÉ CHAQUE ANNÉE PAR LE MINISTÈRE DE LA SANTÉ

Et ceci même si vous bénéficiez d’une prise en charge à 100%. Pour la journée de sortie, seul le forfait journalier vous sera facturé.

SI VOUS N’ÊTES PAS ASSURÉ SOCIAL

Vous paierez la totalité de vos frais d’hospitalisation et un forfait journalier selon la durée de votre hospitalisation. Un assistant social du service social de l’établissement, tenu au secret professionnel, peut vous conseiller ou vous aider dans vos démarches pour obtenir une prise en charge de vos soins par l’assurance maladie (CMU, CMUC).

PRÉCISIONS

Une chambre particulière peut vous être attribuée à l’occasion de votre séjour en hospitalisation complète. Le supplément induit sera facturé à votre mutuelle. Il vous appartient de faire savoir par écrit au bureau des entrées préalablement à toute hospitalisation ou au plus tard à votre admission si vous êtes opposé à l’attribution d’une chambre particulière.

En l’absence de prise en charge par l’assurance maladie et avant votre admission, vous devez vous engager à régler les frais de séjour en signant un formulaire prévu à cet effet.

Les frais d’hospitalisation qui restent à votre charge (ticket modérateur, forfait journalier, participation forfaitaire) peuvent être totalement ou partiellement pris en charge par une mutuelle. Si vous faites l’avance des frais, vous devez en demander le remboursement à votre mutuelle d’affiliation.

Si votre taux de prise en charge a été modifié pendant votre hospitalisation, nous vous remercions de faire parvenir au plus tôt une copie de la décision de votre caisse au bureau des entrées.

Selon vos revenus, vous pouvez bénéficier de la CMU complémentaire ou de l’aide à la complémentaire santé versée par votre caisse d’assurance maladie (renseignements auprès du service social).

Attention, si vous êtes bénéficiaire de la CMU, n’attendez pas l’expiration de vos droits pour les renouveler auprès de votre caisse d’assurance maladie.

id Praesent consectetur dapibus sem, risus. pulvinar dictum tristique tempus